Négociation, médiation et litiges en matière de conflits du travail

Définitions

Pourcomprendre les différences et les avantages de la négociation et du contentieux, vous devez d’abord comprendre ce qu’ils sont.

La négociation est le cas où les parties négocient officiellement ou officieusement entre elles dans le but de s’entendre elles-mêmes. Cela signifie que s’ils concluent un accord et le signent, aucune des parties ne poursuit un litige.

Le litige, en revanche, est l’endroit où, au lieu de négocier entre elles, les parties se disputent devant un arbitre ou un juge. Les avocats présentent leurs arguments, des témoins sont appelés, la loi est citée et l’arbitre/juge rend un jugement.

Négociation vs litige

Laplus grande différence entre le litige et la négociation est de savoir qui prend la décision. Dans les négociations, ce sont les parties qui, en fin de compte, rendent un accord, mais dans les litiges, c’est un tiers – un arbitre / juge – qui prend une décision qui peut ensuite être appliquée aux parties.

Une négociation réussie donne aux gens trois avantages principaux :

  • Prend moins de temps
  • Coûte moins d’argent
  • Certitude/Le résultat est garanti

Heure

Étant donné qu’une fois qu’une négociation est conclue avec succès, vous n’avez pas besoin de juger une affaire et le résultat ne peut pas être fait appel, cela raccourcit énormément le temps. Les causes peuvent prendre des années avant de comparaître devant un arbitre ou un juge. Ensuite, vous devez attendre le jugement. Après le jugement, il peut y avoir un appel. Le litige est un très long processus. En revanche, les négociations fructueuses sont beaucoup plus rapides. Les négociations se terminent lorsque les parties s’entendent ou non. Une fois qu’une entente a été conclue, les deux parties doivent simplement se conformer à ce qu’elles ont convenu. Par conséquent, puisqu’il n’y a pas d’appel, toute indemnité de départ convenue est versée beaucoup plus rapidement.

coût

Moins de temps signifie moins d’argent dépensé de sa poche. Des négociations réussies signifient souvent (mais pas toujours) de l’argent dépensé: experts, sténographes, traducteurs, frais de justice, etc…

certitude

Plus important encore, une négociation réussie signifie qu’il y a un résultat satisfaisant garanti. De plus, puisque les parties doivent s’entendre, une négociation réussie signifie automatiquement un résultat satisfaisant. Une négociation réussie signifie que la situation se résout d’elle-même assez rapidement par la suite, qu’il s’agisse d’une indemnité de départ, d’un conflit en milieu de travail résolu ou de tout autre problème. Il ne restera pas dans les limbes pendant des années. C’est pourquoi la négociation est une voie si utile et pragmatique.

Vos avocats experts en droit du travail et de l’emploi à Montréal, Laval et Dans l’Ouest-de-l’Île

Alors pourquoi les négociations sont-elles souvent négligées en tant que stratégie ou ligne de conduite? La simple vérité est que même la plupart des avocats ne réalisent pas à quel point les négociations sont pragmatiques et utiles. Comme ils sont stratégiques et calculateurs. La négociation est un exercice d’équilibre entre la préservation des droits de notre client tout en essayant d’obtenir un bon résultat pour notre client. Il faut des compétences, de l’expertise et une connaissance approfondie du droit du travail.

Les négociations sont généralement moins spectaculaires que ce que les gens pensent du processus juridique. Il n’y a pas de salles d’audience ou de témoins, pas d’arguments dramatiques devant un juge ou de preuves de dernière minute. De nombreuses négociations se déroulent entièrement par téléphone et par courriel. Cependant, les négociations peuvent encore être vicieuses, amères et acrimonieuses. En fin de compte, vous avez deux côtés qui sont divisés et parfois les sentiments sont élevés. C’est pourquoi il est essentiel pour vos intérêts d’avoir un avocat expert en droit du travail à vos côtés. Un spécialiste en droit du travail saura comment protéger au mieux vos droits, élaborer des stratégies pour obtenir un résultat favorable et représenter au mieux vos intérêts.

En fin de compte, une négociation réussie signifie moins de temps et d’argent dépensé par le client et un résultat garanti qui n’est pas sujet à appel. Les négociations sont aussi beaucoup moins clinquantes que les litiges. À la base, peu importe les compromis, les négociations visent à élaborer une solution sur laquelle tout le monde peut s’entendre. Cela conduit finalement à beaucoup moins de drame et d’attention. Rien de tout cela ne change le fait que la négociation est l’une des stratégies les plus efficaces pour obtenir un bon résultat.

Malheureusement, toutes les négociations ne sont pas couronnées de succès. Parfois, l’autre partie n’est pas disposée à trouver un compromis raisonnable. Parfois, un principe est en jeu. Parfois, les deux parties ne peuvent tout simplement pas s’entendre. C’est là qu’entrent en jeu les litiges.

Beaucoup de gens ont des attentes sur ce qu’est l’arbitrage / tribunal, mais il y a une grande différence entre la représentation médiatique et la réalité. Les litiges ne sont pas remplis de moments « pièges » et d’obscurcissements des faits. Au lieu de cela, le litige est l’application prudente de la stratégie et du droit aux faits en cause afin de préparer la meilleure cause possible.

La clé du litige est de comprendre comment l’arbitre ou le juge abordera les faits de l’affaire afin de parvenir à une conclusion. Cette compréhension permet à nos avocats de mieux encadrer les enjeux et de présenter le cas de nos clients, ce qui améliore les chances de réussite de nos clients.

Il y a un risque inhérent aux litiges. Le résultat n’est jamais garanti. Le meilleur des cas est toujours soumis à un arbitre / juge humain qui peut statuer contre vous pour un certain nombre de raisons.

Les jugements font souvent l’objet d’un appel (bien qu’il y ait une marge de révision judiciaire beaucoup plus étroite dans les arbitrages que dans les tribunaux). Il est important de se rappeler d’aller dans qu’il n’ya pas de résultat garanti .

Médiations vs arbitrages

La médiation/conciliation est une séance de négociation devant un médiateur/conciliateur. Cette personne facilite les négociations en essayant d’amener les deux parties à faire des compromis afin de parvenir à un accord. Toutefois, une séance de médiation/conciliation n’est pas contraignante. Cela signifie qu’aucune des parties n’est soumise à l’acceptation des opinions ou des suggestions du médiateur. Le médiateur n’a pas le pouvoir de décider. Un arbitre ou un juge est un décideur de faits et un applicable de droit. Un médiateur ne l’est pas. Un médiateur est simplement un facilitateur de compromis. Les accords doivent être mutuellement conclus et acceptés par toutes les parties pour être contraignants. De plus, les négociations peuvent avoir lieu et ont lieu en dehors des séances de médiation sans aucune participation du médiateur. Les négociations s’étendent bien au-delà des limites des séances de médiation.

En revanche, l’arbitrage est comme un tribunal dans un cadre différent. L’arbitre/juge entend les arguments des avocats, entend les témoins et les experts concernés et, en fin de compte, rend un jugement. Ce jugement est exécutoire que les parties soient satisfaites ou non. Cela signifie que le jugement peut être exécuté sur une partie qui ne veut pas.

Zones desservies

Montréal
Gatineau
Masqueoutains
La Vallée-Du-Richelieu
Ouest-de-l’Île
St-Jérôme-de-Lassa
Lanaudière
Fermont
Laval
Laurentides

Rouville
Roussillon
Vaudreuil-Soulanges
Sherbrooke
Drummondville
Beauharnois-Salaberry
Longueuil
Pierre-de-Saurel
Marguerite-d’Youville